Interview d’Abdelaziz Barrada

(football)

Cette semaine, découvrons Abdelaziz Barrada, jeune footballeur franco-marocain du Paris Saint-Germain. Agé de 19 ans, il est un des espoirs du club de la capitale et a récemment signé un contrat professionnel. Voici quelques questions pour apprendre à mieux le connaître.

Abdelaziz, peux-tu nous présenter ton parcours avant de signer au PSG ?

« J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ans au FC Provins, dans le 77. A 13 ans, j’ai été à Moissy-Cramayel : c’est le meilleur club du département, le 77. En 14 ans Fédéraux, je suis allé à Brétigny-sur-Orge, dans le 91. Ensuite, j’ai joué en 15 ans, 16 ans, et 17 ans à Moissy-Cramayel, et j’ai joué en CFA à 17 ans : j’ai inscrit 3 buts en 12 matches de CFA.»

Pourquoi avoir choisi le PSG et pas un autre club ?

« Déjà, les représentants du PSG étaient plus intéressés que d’autres clubs. De mon côté, l’aspect sportif m’intéressait aussi. Ils m’ont fait visiter les installations, ils m’ont expliqué leur projet au niveau des jeunes, j’ai vu plusieurs jeunes intégrer le groupe professionnel lorsque j’étais là-bas, et je me suis donc dit que Paul le Guen savait intégrer les jeunes au groupe pro, et que cela pouvait être une opportunité pour moi.

En fait, ils m’ont contacté quand j’ai joué contre eux, avec Moissy-Cramayel. On a gagné 2 à 1, j’ai joué un très bon match et ils m’ont contacté juste après. »

Quel est ton poste de prédilection ?

« Je suis milieu offensif et défensif. Je peux aussi jouer derrière l’attaquant, donc je suis plutôt dans l’axe en fait. »

Quels sont selon toi tes points forts et tes points faibles ?

« Mes points forts, je ne sais pas. Je n’aime pas trop parler de ça en fait… Par contre des points faibles, j’en ai pas mal. On dit que je ne suis pas encore là physiquement, pourtant j’ai déjà fait beaucoup d’efforts. Mon jeu de tête n’est pas non plus un atout pour moi. En fait, j’ai pas mal de points faibles mais j’essaie d’améliorer le tout. »

Es-tu prêt à être prêté à un club de division inférieure, comme Sankharé ou Ngoyi par exemple, pour avoir plus de temps de jeu l’année prochaine, ou préfères-tu rester à Paris pour t’imposer ?

« Oui, ça peut être une opportunité si ça se passe mal au club, mais pour l’instant ce n’est pas d’actualité. Cela pourrait peut-être se faire l’année prochaine. »

Quel effet cela fait-il de s’entraîner tous les jours avec des joueurs comme Sessegnon, Makelele ou Giuly ?

« Franchement, il y a un mot pour signifier ça : c’est du pur bonheur… Je me lève le matin avec le sourire. M’entraîner avec des gens comme Claude Makelele, qui a disputé une finale de Ligue des Champions l’année dernière, et qui il y a deux ans disputait une finale de Coupe du Monde, c’est énorme ! Quand on joue auprès d’eux, on sait forcément qu’on progresse deux fois plus rapidement. »

Quels sont les joueurs de l’effectif dont tu es le plus proche ?

« Déjà, au niveau des jeunes, je suis proche de quasiment tout le monde. Sinon, je suis aussi proche de Sylvain (Armand), Jérôme (Rothen), Ludovic (Giuly), Sammy (Traoré)… Je m’entends bien avec tout le monde, c’est ça qui est bien dans le groupe du PSG. »

Depuis quelques semaines, tu es de plus en plus souvent convoqué dans le groupe professionnel, que ce soit en Coupe de France ou en Ligue 1. Est-ce le premier aboutissement de ta carrière ?

« Pour l’instant oui ! Déjà, le premier banc que j’ai fait en Coupe de France face à Rodez était pour moi un peu comme un aboutissement. Depuis tout petit, je rêvais d’être sur le banc d’une équipe de Ligue 1. Pour moi et mes proches, ma famille j’étais super content. C’était énorme ! »

Quels sont tes objectifs pour cette fin de saison et celles à venir ?

« En fin de saison, mon objectif est de signer professionnel. Ce serait vraiment parfait pour moi étant donné que j’ai été beaucoup blessé cette année, notamment en début de saison. Ce serait vraiment parfait de signer pro. Mon objectif premier était d’intégrer le groupe pro et mon deuxième objectif c’est de finir pro, donc si j’arrive à réussir les deux à la fin de saison, ce serait vraiment extraordinaire pour moi ! » (ndlr : l’interview a eu lieu le 26 avril et Abdelaziz Barrada a depuis rempli cet objectif puisqu’il a signé professionnel pour une année au PSG le 7 mai)

Quel est le club dans lequel tu rêves d’évoluer ?

« Mon rêve, rêve, rêve, c’est d’être titulaire indiscutable au Paris Saint-Germain… Jouer au Parc des Princes tous les samedis. Je suis de la région, ma famille est là, donc ce serait vraiment magnifique que tous mes proches soient là les samedis à me regarder. Et puis, je veux jouer pour ma ville. »

Pour finir, quel est ton rêve de footballeur ?

« Mon rêve de footballeur, c’est de gagner la Coupe du Monde. Cela serait une bonne chose de jouer pour le Maroc… Ce serait une fierté pour ma famille là-bas… Mais la sélection française, je ne refuserais pas, mais ca va être difficile ! »

Merci beaucoup Abdelaziz d’avoir répondu à ces questions ! En te souhaitant une belle carrière !

Crédit photos : Christian Gavelle, psg.fr

La carrière d’Abdelaziz Barrada en quelques lignes :

Abdelaziz Barrada est un jeune joueur du Paris Saint-Germain, club qu’il a rejoint en juin 2007. Au cours de la saison 2007/2008, il est un des joueurs les plus utilisés en CFA et marque deux buts. Il fait sa première apparition dans le groupe professionnel du PSG le 4 mars 2009, lors d’un match contre Rodez, en 8e de finale de la Coupe de France. Depuis, l’entraîneur Paul Le Guen l’a de nouveau convoqué pour plusieurs matches en Ligue 1.

Le 7 mai 2009, Barrada signe un contrat professionnel d’une durée d’un an au PSG et remplit ainsi un de ses grands objectifs. Il y a fort à parier que ce joueur qui aura 20 ans en juin prochain ne va pas tarder à jouer son premier match sous les couleurs de l’équipe première et qu’il nous montrera alors tout son talent.