Interview de Bertrand-Régis Louvet

(journaliste sportif)

Journaliste sportif au sein du journal Le Parisien, pour lequel il a couvert récemment les Jeux Olympiques de Vancouver, Bertrand-Régis Louvet intervient également régulièrement à la télévision, sur I Télé et L’Equipe TV. Voici quelques questions pour mieux connaître le parcours de ce journaliste qui est aussi l’auteur d’un blog à succès, BRL TV.

Bertrand-Régis, pouvez-vous tout d’abord nous présenter votre parcours professionnel jusqu’à aujourd’hui dans ses grandes lignes ?

« Après une licence de droit et une année d’école de journalisme (ESJ), j’ai intégré Le Parisien en 1987 suite à un stage d’été. Le rédacteur en chef de l’époque, Renaud De Laborderie, estimait que j’étais prêt et m’avait conseillé d’intégrer en pariant sur une embauche dans les deux ans… Ce fut en trois ans mais je ne l’ai jamais regretté. J’ai débuté aux sports régionaux. Cette formidable école d’humilité m’a permis de développer une grosse culture omnisports car nous couvrions tous les sports. Mon premier article fut une rencontre de volley-ball masculin de Nationale 2. La grande richesse du Parisien est de permettre un développement harmonieux. Tout en écrivant pour les sports régionaux, j’ai pu aussi écrire pour la rubrique nationale sur mes points forts de l’époque (basket, boxe, tennis, football). Après les Jeux Olympiques 1996 à Atlanta, j’ai intégré définitivement les sports nationaux. D’autre part, j’ai pu développer une véritable culture multimédias en collaborant aussi bien à la Télévision (TPS, Canal+, I Télé…), à la radio (Europe 1, Europe 1 Sport) et j’ai lancé un blog traitant des relations sports et médias (BRL TV) qui est, à ma grande surprise, le blog le plus fréquenté de la plateforme du Parisien. »

Vous avez été membre de l’encadrement du journal Aujourd’hui Sport, en charge de la rubrique sports et médias. Que retenez-vous de l’aventure de ce quotidien arrêté en juin 2009 ?

« Beaucoup de choses. Ce fut, de bout en bout, une aventure professionnelle et humaine exaltante qui nous a permis de tester de nouvelles formes de journalisme écrit. Cela m’a aussi permis de confirmer ce que je pense profondément sur notre métier : on peut continuer à s’enrichir professionnellement, quel que soit votre âge et votre expérience. Pouvoir fréquenter de jeunes professionnels mais aussi de plus âgés que moi m’a beaucoup servi. Cela m’a permis de me nourrir de gens que je ne connaissais pas. Ce fut vraiment très riche et… très émouvant. Cela renforce deux idées : 1/ Dans ce métier, il ne faut pas hésiter à tenter des choses. 2/ La remise en question professionnelle vous apporte souvent beaucoup. »

Pensez-vous qu’il est vraiment possible de lancer un deuxième quotidien sportif viable en France ?

« Oui. Paradoxalement, je crois qu’Aujourd’hui Sport et le 10 sport ont prouvé que le marché d’un nouveau quotidien sportif existait. Le groupe Amaury a arrêté Aujourd’hui Sport pour des raisons stratégiques mais voir l’investissement au quotidien de Aurore Amaury et aussi de sa mère Marie-Odile, souligne aussi que notre groupe, même dans la situation actuelle, moins confortable que celle nous avons connue, garde une volonté d’innover. Et je pense franchement que si le contexte économique mondial n’avait pas été celui que nous connaissons, Aujourd’hui Sport serait aujourd’hui toujours en vie et compterait entre 80 000 et 100 000 lecteurs. »

En tant que journaliste sportif, quel est votre meilleur souvenir ?

« Ouah, difficile de répondre à cela. J’ai une foule de super souvenirs. Qu’il s’agisse de reportages mémorables, d’informations exclusives sorties dans le journal, de rencontres marquantes avec des sportifs, ou encore la création de mon blog et son développement actuel. Ce métier possède une particularité : il permet de garder une fraîcheur d’esprit et un enthousiasme intact car, il faut le savoir, les journalistes restent des adolescents attardés… »

Quel est le sport que vous préférez couvrir ?

« Je suis basketteur de formation, j’ai joué au tennis en troisième série. Ces deux sports ont bercé mon début de carrière. Je garde une passion toute particulière pour la boxe, un sport vraiment à part. Heureusement, grâce au Parisien, j’ai pu élargir ma palette de compétences au fil des ans : le patinage artistique ma passionne. Oui, je sais, c’est pour les filles. Mais il faut ne rien connaître à ce sport pour dire de pareilles bêtises. J’adore aussi les médias, une spécialité que je développe depuis trois ans maintenant. Je n’ai pas encore essayé le twirling batton (sport qui combine la gymnastique et la danse, avec maniement d’un bâton, ndlr), mais sait-on jamais… »

Dans quels médias pourra-t-on vous retrouver cette année ?

« Principalement dans Le Parisien, qui m’emploie depuis 23 ans, et sur mon blog BRL TV, créé en novembre. Ce blog traite des relations entre le sport et les médias. Il est le plus fréquenté de la plateforme du parisien.fr. C’est aussi une grande richesse de pouvoir tester toutes les formes d’expressions journalistiques dans différents médias. Je suis chroniqueur récurrent dans l’émission « Sports et News » de I Télé, chaque week-end. Je suis également chroniqueur dans la nouvelle émission « Sport Buzz » de l’Equipe TV, présentée par Gaëlle Million. Cette émission me permet d’avoir une vision 360 de mon métier. Grâce à ces différentes formes d’expressions, j’ai vraiment l’impression d’avoir progressé de 2000%. Pas mal à 46 ans, non ? »

Merci beaucoup Bertrand-Régis pour votre gentillesse !

La carrière de Bertrand-Régis Louvet en quelques lignes :

Bertrand-Régis Louvet intègre le journal Le Parisien en 1987, en tant que journaliste sportif. Il s’occupe des sports régionaux avant d’écrire petit à petit sur les sports nationaux et de s’y consacrer pleinement à partir de 1996. Aujourd’hui, il fait toujours partie de la rédaction du Parisien, pour lequel il a notamment couvert les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver en février dernier.

Parallèlement à ses activités au sein du journal Le Parisien, il intervient aussi à la télévision (sur TPS, Canal+ et I Télé notamment), et à la radio (sur Europe 1 et Europe 1 Sport). Il a aussi participé à l’aventure du journal Aujourd’hui Sport, qui a duré de novembre 2008 à juin 2009. Cette année, on peut le retrouver dans l’émission « Sport et News » d’I Télé et « Sport Buzz » de l’Equipe TV, ainsi que sur son blog « BRL TV », dans lequel il traite des relations entre sports et médias.

Pour suivre les informations sports et médias de Bertrand-Régis Louvet, visitez son blog : blog.leparisien.fr/brl-tv