Interview d’Emmanuel Rivière

(football)

La semaine dernière, Emmanuel Rivière fêtait sa première sélection en équipe de France Espoirs lors de la rencontre France-Croatie, au cours de laquelle il a délivré deux passes décisives. Auteur d’excellentes prestations depuis le début de l’année 2010, l’attaquant de l’AS Saint-Etienne revient pour interviewsport.fr sur son début de carrière prometteur.

Emmanuel, tu as été sélectionné pour la première fois en équipe de France Espoirs ce mois-ci, contre la Croatie. Est-ce que tu considères que c’est le premier aboutissement de ta carrière ?

« Non, car je sais qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. D’ailleurs, les Espoirs, je pense que c’est juste une petite étape. Rien n’est fait au niveau de ma carrière et le plus dur est à venir. Maintenant, je dois confirmer et continuer à jouer comme ça parce-que le haut niveau, c’est dur : une fois que vous êtes bien, c’est positif, mais il faut toujours être bon et faire les mêmes performances sinon ça peut aller vite vers le bas aussi. »

Tu t’attendais à cette première sélection, franchement ?

« Franchement, je n’y croyais pas trop. Mais mon entourage m’a dit « si, tu vas voir, tu vas être pris ! », donc j’ai attendu la liste pour en être sûr. »

Tu as joué pour la première fois en Ligue 1 en février 2009. Quels souvenirs gardes-tu de cette grande première ?

« Déjà, c’était dans le derby contre Lyon, donc c’était un bon match. Il y avait beaucoup de public et nos supporters étaient venus nombreux donc j’en garde un très bon souvenir, malgré le match nul. On aurait pu l’emporter mais bon, un match nul à Lyon, c’est un bon résultat quand même et j’en garde un bon souvenir ! »

Quel regard portes-tu sur ton début de saison avec Saint-Etienne ?

« Mon début de saison, en 2009, n’a pas été très bon mais ça a été à l’image de l’équipe : on a eu du mal à commencer. Et là, en 2010, ça va beaucoup mieux même si tout n’est pas parfait. On commence à remonter tout doucement. »

Quels sont selon toi tes points forts et les domaines dans lesquels tu dois progresser ?

« Mes points forts, je pense que c’est la profondeur, prendre des espaces et la finition devant le but. Et après, les domaines dans lesquels je dois progresser sont mon jeu dos au but et la technique. Et puis toujours la finition, car ça, il faut la travailler tout le temps. »

Est-ce que tu as un modèle comme joueur ?

« Oui, c’est Thierry Henry quand il jouait en pointe, même si maintenant il est un peu relégué sur le côté. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le rencontrer mais c’est mon modèle non seulement pour ses qualités de jeu et aussi car c’est un Antillais, comme moi. J’essaie de me calquer un peu sur son jeu, de prendre les espaces. »

Pour finir, quel est ton plus grand rêve de footballeur ?

« C’est l’équipe de France A. Ce serait vraiment mon rêve ! »

Merci beaucoup Emmanuel pour cette interview !

La carrière d’Emmanuel Rivière en quelques lignes :

Evoluant au poste d’attaquant, Emmanuel Rivière est formé à l’AS Saint-Etienne. Il signe son premier contrat professionnel en mai 2008, alors qu’il n’a que 18 ans, et joue son premier match en Ligue 1 en février 2009, lors de la rencontre opposant Saint-Etienne à Lyon. Deux mois plus tard, il marque son premier but en Ligue 1.

Lors de la saison 2009/2010, il s’impose peu à peu sur le front de l’attaque stéphanoise et ses bonnes performances lui permettent d’être sélectionné en Equipe de France Espoirs : pour sa première sélection, datée du 2 mars lors du match France-Croatie, il effectue deux passes décisives. Alors qu’il a à peine 20 ans, il est désormais l’un des piliers de l’attaque de l’AS Saint-Etienne, avec 5 buts marqués en Ligue 1 depuis le début de la saison pour 19 matchs joués.