Interview de Julie Goiorani

(handball)

Alors que l’équipe de France féminine de handball s’est brillament qualifiée ce matin pour la finale des Championnats du monde, interviewsport.fr vous présente une autre membre de l’équipe de France, Julie Goiorani. La jeune joueuse de 21 ans aurait dû participer à cette compétition mais une importante blessure l’en a écartée. Entretien.

Julie, tu ne peux pas participer aux Championnats du monde de handball qui se déroulent actuellement à cause d’une blessure… Peux-tu nous rappeler en quoi consiste cette blessure ?

« Je me suis blessée le vendredi 13 mars 2009 contre Dijon, lors d’un match en Coupe d’Europe à Nîmes. Je me suis donc faite opérée le 20 avril des ligaments croisées, des ménisques et du cartilage ! Cette opération m’a écartée des terrains neuf mois environ. C’est une grosse blessure qui demande beaucoup de rééducation. »

On imagine que cela doit être très frustrant pour toi de louper une telle compétition avec l’équipe de France… Comment vis-tu cette situation ?

« Je suis bien évidemment déçue de ne pas pouvoir participer à cette compétition. Mais lors de ma blessure, je m’y suis bien préparée car je savais tout le chemin qu’il me faudrait faire, et que mon retour sur le terrain ne se ferait pas avant une longue période ! J’ai bien vécu la situation : la blessure est une chose qui fait partie parfois de la vie d’un sportif, de plus je connais plusieurs personnes qui ont connu cela et on en revient ! »

Quels souvenirs gardes-tu de ta première sélection en équipe de France, en octobre 2008 contre la Hongrie ?

« C’est un très bon souvenir… C’était la toute première fois, j’étais un peu impressionnée de me retrouver dans cette équipe. En plus, nous devions jouer un tournoi contre des nations très fortes au handball ! Je me suis retrouvée un peu chez « les grandes ». C’était vraiment super ! »

Tu représentes la relève au poste de pivot en équipe de France… Comment gères-tu le fait de succéder à des monuments comme Véronique Pecqueux-Rolland ou Isabelle Wendling ?

« Je ne pense pas représenter la relève, car des pivots françaises, ce n’est pas ce qui manque ! Par contre, j’espère faire aussi bien qu’elles dans ma carrière handballistique, en tout cas. Ce sont de très bonnes joueuses ! »

Tu évolues actuellement dans le club du HBC Nîmes… Penses-tu que Nîmes est capable de remporter le championnat cette année ?

« Nous avons fini troisième du championnat l’année dernière et nous avons gagné la coupe d’Europe. Je pense que nous progressons au fur et à mesure du temps ! L’objectif de cette année est de faire pareil, voire aussi bien que l’année d’avant. Alors pourquoi pas ! Je pense que nous avons une équipe solide avec de vraies battantes, tout est possible… »

Malgré de bons résultats, le handball féminin n’a pas la reconnaissance qu’il mérite dans les médias français… Comment pourrait-on selon toi inverser la tendance ?

« C’est une question très difficile. Malheureusement, je ne sais pas pourquoi le handball français féminin n’a pas beaucoup de reconnaissance dans les médias, même si on constate une petite évolution tout de même. Je pense que pour y remédier il faut continuer à faire des résultats et surtout gagner des titres. On remarque que concernant le handball masculin, il y a une évolution assez importante. »

Pour finir, quel est ton plus grand rêve en tant que handballeuse ?

« Mon plus grand rêve est de remporter des titres tels que les JO, Championnats du monde ou d’Europe !!! Je pense que cela doit être un moment très fort et inoubliable ! »

Merci beaucoup Julie pour cette interview ! En te souhaitant une très belle carrière !

La carrière de Julie Goiorani en quelques lignes :

Evoluant au poste de pivot, Julie Goiorani a commencé au Handball Pays de la Soie avant de rejoindre le HBC Nîmes, club où elle évolue depuis plusieurs années. En 2008, elle est élue meilleure pivot du Championnat de France.

Alors qu’elle a obtenu la médaille de bronze lors du Championnat d’Europe jeune en 2005, elle joue son premier match en équipe de France en octobre 2008, contre la Hongrie. Peu après, elle participe au Championnat d’Europe mais l’équipe de France est éliminée au premier tour. Malheureusement, elle se blesse gravement en mars 2009, ce qui l’empêche de participer aux Championnats du monde qui se disputent actuellement en Chine. Aujourd’hui âgée de 21 ans, Julie Goiorani compte pour l’instant 13 sélections en équipe de France pour 19 buts marqués.