Interview de Maëva Orlé

(volleyball)

Agée de 20 ans, Maëva Orlé compte déjà trente sélections en équipe de France. Quelques semaines après avoir participé au Championnat d’Europe, la joueuse du Cannet fait le point sur son début de carrière très prometteur.

Maëva, la nouvelle saison de volley a commencé il y a peu. Quels objectifs vous fixez-vous avec votre club du Cannet, à la fois à titre individuel et collectif ?

A titre individuel, je n’en ai pas forcément. Ce sera d’être meilleure que l’année dernière, en tout cas de passer une meilleure saison. A titre collectif, c’est d’être deuxième et donc de faire mieux que la saison passée.

L’année dernière, vous avez perdu en finale de la Coupe de France contre Cannes. N’est-ce pas démotivant qu’une telle équipe remporte tous les trophées chaque saison ?

Si, c’est sûr que c’est ennuyeux au bout d’un moment. Mais je pense que tout peut se passer sur un match. Ce sont des êtres humains et des joueuses comme les autres donc elles peuvent aussi passer à côté d’une rencontre. Tout est faisable, on va donc essayer de les détrôner !

Vous avez débuté votre carrière en 2010 et vous comptez déjà plusieurs sélections en équipe de France. Ce début de carrière aussi rapide n’a-t-il pas été parfois dur à gérer pour vous ?

Au début, si, c’était difficile. Tout arrivait très vite et j’avais un peu du mal à savoir où j’allais et ce dans quoi j’allais mettre les pieds. Mais maintenant que je suis arrivée chez les professionnelles, c’est plus stable : j’ai désormais ma saison en professionnelle et la saison internationale qui suit. Maintenant, je sais où je vais et c’est plus sympa à gérer !

Comment avez-vous vécu votre première sélection avec l’équipe de France en 2009 ?

Je me souviens que c’était à la Ligue Européenne. J’étais très stressée. Mais j’ai eu énormément de temps de jeu donc ça m’a permis de m’habituer au haut niveau et d’être plus intégrée dans l’équipe. Et vu que j’ai su montrer dès le début ce que je savais faire, ça a facilité mon intégration !

Le mois dernier, vous avez été éliminée avec l’équipe de France en match de barrage au Championnat d’Europe. Avec un peu de recul, que vous a-t-il manqué pour atteindre les quarts-de-finale ?

Je pense un petit peu plus d’envie et d’agressivité. La République Tchèque était une équipe très dure et au-dessus de nous, il faut le dire. Elle avait de très bonnes attaquantes qui pouvaient vraiment faire la différence. Je pense aussi qu’on ne s’est pas battu sur nos points forts, qui sont notamment le service et le bloc défensif. Mais ce sont des choses qui arrivent et un jour ou l’autre, je suis sûre qu’on arrivera à faire partie des meilleures d’Europe !

Il s’agissait de votre première grande compétition internationale en tant que titulaire. Sentez-vous que vous êtes entrée dans une nouvelle dimension ?

C’est vrai que ça m’a fait bizarre. Je me rends compte du niveau qu’il faut avoir pour pouvoir rivaliser avec de grandes nations comme la Serbie ou l’Allemagne qu’on a pu rencontrer en poules. Mais on a encore une grande marge de progression et je pense qu’on pourra y arriver !

Avez-vous envie de jouer dans un championnat étranger un jour ?

Oui, en Italie si possible ! Même s’il faut passer avant par un autre championnat, j’aimerais bien connaître le championnat italien. Il m’attire pour le haut niveau, leurs manières de travailler, leur mentalité, bref pour un peu tout !

Merci beaucoup Maëva et bonne chance pour la suite de votre carrière !

Crédit photos : Stéphane Pillaud/Sportissimo (photos 1 et 3) et AFP (photo 2)

La carrière de Maëva Orlé en quelques lignes :

Jouant au poste de central, Maëva Orlé intègre en 2007 l’Institut National de Volley Ball, où elle reste trois ans. En 2010, elle rejoint l’ES Cannet-Rocheville et commence ainsi sa carrière professionnelle. Pour sa première saison, elle atteint avec Cannet la finale de la Coupe de France (défaite contre le RC Cannes) et termine 3e du Championnat de France.

Elle est sélectionnée pour la première fois en équipe de France en 2009. Le mois dernier, elle participe au Championnat d’Europe, où la France est éliminée en match de barrage après avoir terminé 3e de la poule.

Agée de 20 ans, Maëva Orlé compte déjà 30 sélections en équipe de France. Elle entame sa deuxième saison avec Cannet.