Interview d’Orlane Kanor

(handball)

Dimanche dernier, l’équipe de France féminine de handball est devenue championne du monde. Nous avons eu l’honneur d’interviewer certaines joueuses à leur retour en France, notamment Orlane Kanor. La jeune joueuse de 20 ans s’est distinguée en finale en marquant deux buts en fin de match. Elle nous explique comment elle a vécu cette compétition de l’intérieur.

Orlane, tu es devenue championne du monde avec l’équipe de France pour ta première compétition internationale. Réalises-tu déjà l’exploit réalisé dimanche soir ?

Non, je pense que je ne réalise pas encore. J’ai quand même un peu plus réalisé avec le monde à l’aéroport et les médias autour de nous. Je crois que c’est peut-être quand je vais rentrer chez moi que je vais réaliser cette médaille.

Tu as 20 ans et tu as inscrit deux buts en finale de ces Championnats du monde. Raconte-nous un peu comment tu as vécu cette finale, notamment le moment où tu es entrée sur le terrain ?

Ça s’est bien passé. Je ne m’attendais pas à entrer à ce moment-là. Je ne sais même pas à quelle minute je suis entrée et je ne me rappelle plus non plus du score. Je suis entrée et j’ai fait ce que j’avais à faire. On m’a demandé d’aller au shoot, j’y suis allée. J’ai suivi les instructions. C’était la finale mais bizarrement, je n’avais pas de stress. J’avais juste envie de jouer.

Lors de cette compétition, tu es sortie du groupe des seize joueuses avant les huitièmes de finale, avant de revenir avant la demi-finale. On imagine que c’est une situation difficile à gérer ?

Je suis jeune, donc il faut tout prendre et tout vivre ! Je pense que c’est plutôt une chance d’avoir vécu tout ça. J’ai pu observer comment c’était à l’extérieur et dans les tribunes. J’ai pu aussi voir les filles évoluer pendant deux matches gagnés. Retourner dans le groupe en demi-finale et en finale était grandiose. Je ne pensais pas avoir cette occasion-là. C’était formidable !

Au-delà de la joie d’être championne du monde, sens-tu que tu as appris et progressé au niveau handball en participant à cette compétition de haut niveau avec l’équipe de France ?

Oui, forcément. On progresse beaucoup avec Olivier (Krumbholz, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, ndlr). Il est assez précis dans ce qu’il demande. Il a une certaine vision d’une personne et de ce qu’il peut faire avec. Il a une vision du jeu que je peux produire et on travaille en accord pour profiter le plus possible de mes qualités. C’est un travail qui fonctionne bien pour l’instant.

Tu as intégré un groupe qui sortait d’une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio et d’une médaille de bronze aux Championnats d’Europe 2016. Comment s’est passée ton intégration ?

Ça s’est très bien passé ! Les filles ont été très gentilles. Beaucoup sont dans mon club et je les côtoyais déjà. Elles sont toutes sympathiques et elles veulent toutes qu’on progresse. Elles ne nous donnent que du positif.

L’année prochaine, le Championnat d’Europe aura lieu en France. On imagine que c’est une compétition qui te tient à cœur ?

Je ne sais pas si je ferai partie de ce collectif mais l’Euro est une compétition importante et difficile. Ce serait une opportunité magnifique de participer à cet Euro. Si je peux participer, je serais très heureuse et je donnerais le maximum !

Merci beaucoup Orlane et bravo pour ce titre de championne du monde !

Crédits photos : L’Equipe (photo 2) et G. Mirand – FFHandball (photo 3)

La carrière d’Orlane Kanor en quelques lignes :

Evoluant au poste d’arrière gauche, Orlane Kanor débute sa carrière au Metz Handball lors de la saison 2016-2017. Elle remporte le titre de championne de France et la Coupe de France lors de sa première saison.

Elle est sélectionnée pour la première fois en équipe de France en juin 2017. En décembre, elle devient championne du monde avec les Bleues. Elle inscrit six buts dans la compétition, donc deux lors de la finale contre la Norvège, alors même que le score était très serré (score final 23-21).

Aujourd’hui âgée de 20 ans, Orlane Kanor compte 12 sélections en équipe de France et 12 buts. Elle évolue encore en Metz Handball.