Interview de Sophie de Ronchi

(natation)

A 24 ans, Sophie de Ronchi a déjà remporté trois médailles lors des Championnats d’Europe en petit bassin. Spécialiste de la brasse et du 4 nages, elle a participé à toutes les grandes compétitions de natation, dont les Jeux Olympiques en 2008 et les Championnats du monde cette année. Entretien.

Sophie, quel regard portes-tu sur ta saison 2009 ?

« Un regard assez bon parce-que j’ai battu pas mal de records de France, j’ai fait pas mal de bonnes performances. J’ai appris petit à petit à m’imposer sur le niveau international, chose que j’avais énormément de mal à faire avant. J’ai donc un très bon souvenir de cette saison, surtout après les Jeux Olympiques qui ont été assez difficile : je suis bien repartie et j’aimerais bien continuer comme ça ! »

Tu as été sélectionnée pour la première fois en équipe de France à quinze ans, lors des Championnats d’Europe en petit bassin à Valence… Quels souvenirs gardes-tu de cette grande première ?

« C’est vrai qu’aujourd’hui c’est un très bon souvenir pour moi parce-que je suis arrivée à l’époque où Franck Esposito nageait encore, et j’étais la petite nouvelle de l’équipe, un peu la chouchoute ! Tout le monde s’occupait de moi parce-que j’étais vraiment très jeune et c’est un bon souvenir. Aujourd’hui, j’en garde surtout une expérience pour les générations à venir et je sais à quel point c’est difficile d’avoir quinze ans et d’être nouvelle. »

Ton premier podium international en décembre 2007, lors des Championnats d’Europe en petit bassin, est-ce pour l’instant le meilleur souvenir de ta carrière ?

« Non, c’était en équipe junior. En fait, en juillet 2000, j’ai fait deuxième aux Championnats d’Europe junior, disputés à Dunkerque, et ça a été pour moi le début de la révélation. C’est là que je me suis dit qu’il fallait que je m’investisse dans la natation, que je pouvais faire quelque chose, et ça c’est vraiment pour moi un des plus beaux souvenirs. Cette médaille en 2007, c’était plus un aboutissement du travail que j’avais pu fournir. »

Tu as participé aux JO de Pékin en 2008… De l’intérieur, as-tu ressenti toute cette magie dont on parle ?

« Oui, vraiment ! C’était plus que magique : on était dans un autre monde, on était coupé du monde réel. Je pense que c’est un peu pour cette raison que beaucoup de sportifs ratent leurs premiers Jeux Olympiques, parce-que c’est vraiment difficile d’être concentré sur l’objectif principal, tellement on est ailleurs. C’était vraiment magnifique ! »

As-tu un rituel avant chaque course ou chaque compétition ? Es-tu superstitieuse ?

« Alors, je ne suis pas vraiment superstitieuse, ça, ça va ! Après, c’est surtout sur ma préparation avant de monter sur le plot. C’est plutôt de m’extérieur qu’on m’a fait cette remarque-là : j’ai des petites mimiques que je reproduis tout le temps en montant sur le plot. Autrement non, je ne suis pas trop superstitieuse. Heureusement d’ailleurs, parce qu’on n’est jamais à l’abri de casser la combinaison, le bonnet ou les lunettes fétiches, et ça, ça peut « détruire » ! »

Pour finir, quels sont tes prochains objectifs, à court et à long terme ?

« A court terme, ce sera les Championnats de France au mois d’avril, à Saint-Raphaël, qui eux sont qualificatifs pour les Championnats d’Europe de Budapest en août. Là, j’espère non seulement participer aux Championnats d’Europe mais aussi pourquoi pas faire mieux qu’une finale. Sur le long terme, ce sera Londres 2012. Maintenant que j’ai participé et que j’ai vu ce que c’était les Jeux à Pékin, j’aimerais aller à Londres, mais faire un petit peu mieux que participer ! »

Merci beaucoup Sophie pour cette interview !

La carrière de Sophie de Ronchi en quelques lignes :

Sophie de Ronchi a 15 ans lorsqu’elle est sélectionnée pour la première fois en équipe de France : c’est lors des Championnats d’Europe en petit bassin, disputés à Valence en 2000. Cette même année, elle devient aussi vice Championne d’Europe junior du 200 m 4 nages.

Elle a gagné à ce jour trois médailles internationales, à chaque fois lors des Championnats d’Europe en petit bassin : la première en 2007, avec la médaille de bronze du 100 m 4 nages, et les deux autres en 2008, avec la médaille d’argent et celle de bronze du 100 m brasse et du 100 m 4 nages.

Sélectionnée trois fois aux Championnats du monde (en 2006 en petit bain, et en 2007 et 2009), Sophie de Ronchi a aussi participé aux JO de Pékin sur les épreuves du 100 m et 200 m brasse, et en relais 4×100 m 4 nages. Aujourd’hui âgée de 24 ans, elle détient plusieurs records de France.

Pour en savoir plus sur Sophie, visitez son site officiel : deronchi.com